Boogie in Mont-souckey

“ - We can go now.”

“ - You sure ? There won’t any regrets ?”

“ - Regrets ? I got them since I was born”



Boogie in Mont-souckey - Illustration by Horsuj

Le plus dur était fait.

Bunny avait fait ses adieux et rejoint Charles, à qui elle faisait une confiance aveugle depuis leur rencontre dans ce bar.

Enivrée à la simple idée de pouvoir repartir dans le futur, elle ne pensait plus au conséquences et devait maintenant se concentrer sur le fait de réussir !

Le plan était simple. Musicien reconnu, Charles Holley devait faire une tournée de plusieurs très grandes dates en Amérique de l’Est.

Un moment opportun pour approcher Bunny de sa destination finale : non loin de la ville de Paradise située au nord de la vallée centrale de Californie, dans un lieu caché appelé : le Mount Souckey.

Bunny avait compris, il fallait que personne ne puisse voir sa disparition, sinon celle-ci ne pouvait exister. Elle n’avait plus le droit à la parole. Elle ne pouvait plus interagir pour au final disparaître d’elle même.

Il fallait y aller par les airs, ne pas parler, ne pas être vue, ne pas être reconnue.

“ - It’s time now.”


Bunny se trouvait à bord d’un tout petit avion, affrété uniquement pour le groupe de Charles. Celui-ci avait tout planifié pour que leur avion passe au dessus du Mount-Souckey et Bunny puisse sauter directement de l’avion en parachute.

“ - Are you feared ?”

Bunny figne signe que non.

“ - It was a pleasure to meet you Bunny Bones”

Bunny sauta de l’avion.

Charles était un visionnaire. Un artiste qui ne vivait que pour la magie du spectacle.

Il avait beau être jeune et plein d’avenir. Il avait compris dès leur première rencontre que Bunny méritait son aide, quelqu’en soit le coût. Malgré les falaises elle arriva au sol sans aucun problème : l’avion n’avait pas eu le temps de prendre beaucoup de hauteur, elle avait sauté peu longtemps après le décollage.

Les quelques habitants présents observaient Bunny de loin, cachés. lorsqu’un bruit d’explosion se fit entendre au loin.



Ils comprirent donc qu’à présent Bunny était seule avec eux. Plus personne ne savait qu’elle était là. Ils sortirent de leur cachette et commencèrent à parler entre eux :

“ - Does it means she is ready ?”

“ - She wants us to restore the lost soul”

“ - It’s in her, there are the two souls”

The oldest one came to her and asked :

“ - You can talk now girl, tell us what you want ”

“ - S...Scrap...”


Derrière les larmes Bunny Bones devait maintenant se ressaisir et prononcer ses derniers mots.

“ - What did you say ? You have to be sure about it young lady”


Bunny se ressaisit, ferma ses poings, se redressant et annoça d’un ton ferme et assuré :


“ - Scrap me !”

“ - SCRAP ME, DO IT NOW !”

© 2018 by Bunny Bones. All rights reserved by Dead Bones Bunny.

Contact : deadbonesbunny@gmail.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon