Get back to London

Mis à jour : 12 janv 2019


Hard feelings from Paris to London

Un éclair, un flash, arrivant dans un bruit de tonnerre assourdissant :


“ Where am I ?

This not London...

What are those cars, those clothes ?

I .... I ... am in the future”



29 Novembre 2017

Bunny Bones est maintenant là, à Paris, plus précisément à Bastille.


Dans un mélange d’étonnement et de peur, Bunny découvre un nouveau monde. Les rues de Paris se dévoilent sous ses pieds : l’architecture, les commerces.. tout est exceptionnel et si différent de ses anciens quartiers londoniens.

La neige tombe sur ses oreilles et sa robe, donnant un air féerique à cette situation qui mélange enthousiasme et incompréhension.

Mais il ne lui aura pas fallu attendre longtemps pour se rendre compte des regards des passants...


Et pour cause...


Oh my !!!

What just happened to my ... face ?!


Le froid ? Elle connait. Mais l’isolement ?

Les premiers jours ont été durs pour celle qui avait l’habitude de connaitre toute sa ville sur le bout des pattes. Ici Bunny n’est pas la bienvenue et ne peut pas continuer éternellement à arpenter les rues. Elle marche seule, sous le regard indigné des passants qui la méprisent depuis les terrasses chauffés des cafés bruyants.

A travers les paillettes, les lumières et les rires qui l’entourent sans la toucher elle comprend très vite que son avenir sera bien moins lumineux ici qu’il ne l’a été auparavant, elle voit l’obscurité des ruelles et s’y engouffre. Enchaînant les abris de fortune et les routes froides dans le brouhaha des voitures, des klaxons, des bagarres et cris qui l’entourent, ses oreilles ne se dressent plus comme avant et son cœur se gèle petit à petit...



Bunny aimait danser, plus que tout, mais toujours comme on l’attendait. Loin d’elle les grands écarts et chassés en tutu; elle, elle voulait s’exprimer. Exprimer à travers la danse ses sentiments, son propre caractère, et n’a jamais réussi à trouver comment mélanger cette audace avec les mouvements que son corps pouvait faire sur le son que son époque lui proposait. Elle aimait les styles dansants, le Rockabilly principalement, mais elle n’y avait jamais trouvé sa place.


Elle se ressassait depuis plus d’un mois ces souvenirs en marchant seule dans les rues de Paris, vêtue de sa robe rouge et blanche et de son écharpe noire qui lui rappelaient toujours son passé auquel elle s’accrochait.



C’est avec surprise, au moment où elle s’y attendait le moins, que les oreilles de Bunny se sont mises à se redresser légèrement au détour d’une rue. Alors qu’une porte s’ouvrait pour laisser sortir quelques individus de noir vêtus, elle perçut un son qu’elle n’avait jamais entendu auparavant...

© 2018 by Bunny Bones. All rights reserved by Dead Bones Bunny.

Contact : deadbonesbunny@gmail.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon